#challengeAZ : Où se sont-ils mariés ?

Trouver un acte de mariage n’est pas toujours facile et réserve parfois des surprises. C’est le cas pour le couple Antoine Angelvin et Marie Samuel.

Marie Samuel

Elle est la plus jeune des 8 enfants du couple de Claude Samuel (1805-1856) Sosa 32 et Marie Bergognon (1799-1873). Marie est né le 4 janvier 1844 à Cubrizolles commune de Saint Ferréol d’Auroure (Haute-Loire).

Dans une battue généalogique concernant la famille des Samuel, je retrouve sa trace à Firminy (Loire) où elle épouse le 18 janvier 1887 à 43 ans, Nicolas Crépieux. Elle est ménagère et demeure place du Marché dans cette même commune. On trouve aussi dans cet acte qu’elle est veuve en première noce de Antoine Angelvin.

Antoine est décédé le 30 mai 1882 à 38 ans, il est né à Coren (Cantal). Dans son acte de décès, on apprend qu’il est ferblantier et que son père Étienne est déjà mort et qu’il vit avec sa mère, place du Marquise à Firminy. Aucun mention ne fait référence à Marie Samuel. La place Marquise et la place du Marché ne sont séparées que de quelques mètres.

Je reprends les tables décennales de Firminy et je trouve facilement la naissance de 4 enfants du couple.

  • Maria née 16 novembre 1872
  • Catherine née le 26 février 1875
  • Pierre né le 20 février 1877
  • Antoine né le 8 février 1879 et décédé le 4 janvier 1880

Dans les registres, je retrouve aussi le mariage de Maria, Catherine et Pierre.

Je retrouve aussi l’acte de décès de Marie Samuel, le 11 janvier 1907 sans information supplémentaire. Elle habite au 21 rue de la Loire à Firminy.

Mais aucune trace d’un mariage entre Antoine Angelvin et Marie Samuel.

Retour à Cubrizolles

En général, nous savons que le mariage se fait en priorité dans la commune où habite l’épouse. Je me lance dans les registres de Saint Ferréol d’Auroure (Haute-Loire), ville où elle est né et où résidaient aux dernières nouvelles ses parents.

Pas de trace du mariage, ni d’actes concernant, le couple Angelvin-Samuel.

Une petite difficulté supplémentaire, le hameau de Cubrizolles, où est né Marie, a changé de commune depuis la création de la commune de Pont-Salomon (Haute-Loire). La commune voit le jour en 1865 à partir de terrain venant des communes d’Aurec sur Loire, Saint Didier en Velay et Saint Ferréol d’Auroure.

Sur les registres de cette commune, je retrouve 2 nouvelles naissances à Cubrizolles :

  • Antoinette née le 15 septembre 1869 et décédée le 26 septembre 1870
  • Louis né le 22 juin 1871

Mais aucune trace de mariage. Ces 2 actes me permettent, tout de même, d’affiner mes dates de recherche du fameux mariage.

Battu généalogique Loire – Haute-Loire

Je continue mes recherches sur les communes où vivent les frères et sœurs de Marie Samuel : Saint Just Malmont, Saint Didier en Velay en Haute-loire et Chazeau, Saint Paul en Cornillon dans la Loire sans plus de réussite. J’élargis ma recherche à toutes les communes environnantes, mais toujours aucun acte n’apparait entre 1859 et 1869.

Décidément ce mariage est rebelle. Les mariés sont-ils retournés dans le Cantal pour cette noce ? Étonnant d’autant plus que les parents d’Antoine habitaient aussi dans la Loire. Je décide de remettre ma recherche à plus tard.

C’est par hasard, plusieurs mois après, pendant ma battue générale sur les Samuel, que je vais retrouver cet acte à Saint Étienne (Loire). Il était d’autant plus difficile à trouver que le mariage eut lieu le 27 janvier 1870 soit 4 mois après la naissance d’Antoinette à Pont-Salomon.

Sur l’acte de naissance de 1869, on lit qu’Antoinette est fille d’Antoine Angelvin et de Marie Samuel son épouse.

Naissance Antoinette Samuel 1869

Naissance Antoinette Angelvin 1869

Les 2 époux n’étaient pas marié au moment de la naissance de leur fille. Il était mal vu à l’époque d’avoir des enfants sans être marié. Ils ont fait une fausse déclaration pour éviter le qu’en dira-t-on, mais il a bien fallu régulariser la situation.

Pour éviter les regards, il ne pouvait pas se marier dans leur commune de Pont-Salomon, ni dans une commune trop proche. Saint Étienne est une grande ville, pas trop éloignée (25 km), en pleine explosion démographique, où les nouveaux migrants sont nombreux et peuvent passer assez incognito. Les parents d’Antoine semble habiter la ville, ce qui permet d’avoir facilement une nouvelle domiciliation. Sur l’acte de mariage, ils sont dit domiciliés à la Grange de l’œuvre.

Le dernier élément qui peut poser problème est la demande de l’acte de naissance de Marie Samuel. Par chance, la création récente de la commune de Pont-Salomon fait que cet acte sera demandé à la commune voisine. Ainsi, personne n’a su dans leur village que les mariés ne l’étaient pas.

Publicités

3 réflexions sur “#challengeAZ : Où se sont-ils mariés ?

  1. Pingback: #ChallengeAZ : S comme Situation au retour | Les vieux de mon arbre

  2. Pingback: #ChallengeAZ : T comme Triste mariage | Les vieux de mon arbre

  3. Pingback: #ChallengeAZ : U comme Union avec une fille-mère | Les vieux de mon arbre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s