#challengeAZ : W comme Week-end à Zuydecoote

Quand on parle du « Week-end à Zuydecoote », on pense immédiatement au film de Henri Verneuil, tiré du roman du même nom de Robert Merle, avec Jean Paul Belmondo, Jean Pierre Marielle, François Perier, Pierre Mondy…

Ce film se déroule en juin 1940, sur les plages de Zuydecoote, lors de la bataille de Dunkerque.

Bataille de Dunkerque du 21 mai au 4 juin

Devant l’avancée rapide de l’armée allemande, une partie de l’armée française et britannique se retrouve prise au piège dans la poche de Dunkerque.

Le 20 mai la situation est désespérée, entièrement encerclées les troupes alliées attendent  que les allemands fondent sur eux. Mais le 27 mai, le général Von Rundstedt stoppe de l’avancée des troupes allemandes. Les alliés en profitent et lancent l’opération Dynamo qui consiste d’un côté de permettre l’évacuation des hommes par la voie maritime, seule issue de secours et d’un autre, une action terrestre qui à pour but de protéger cette évacuation et retarder au maximum, l’arrivée des allemands.

Environ 340000 hommes seront évacués en 9 jours grâce au sacrifice de plus de 40000 soldats français, dont le 8ème régiment de zouaves, luttant valeureusement en nette infériorité avant de céder complètement le 4 juin.

Évacuation maritime

La royal navy ne pourra emmener tout le monde, de nombreuses autres embarcations civiles vont permettre d’embarquer un grand nombre de soldats.

Plusieurs routes entre la France et l’Angleterre sont choisies pour évacuer les hommes. Le voyage est rendu difficile avec les attaques et bombardements terrestres (canons sur les côtes), maritimes (lance-torpilles et mines) et aériens (bombardiers).

Parmi les 340000 hommes évacués, il y avait 140000 français. Hébergés pendants quelques jours dans des camps dans le sud de l’Angleterre, ils seront vite rapatriés dans les ports bretons ou normands avant d’être fait prisonniers à leur retour par les occupants allemands.

André Laurent

C’est dans ce contexte que mon grand-père André Laurent s’est retrouvé au milieu de ces combats.

André Laurent 1939 (Photo personnelle)

André Laurent 1939 (Photo personnelle)

Je n’ai pas beaucoup de renseignements sur son parcours militaire, je sais qu’il a fait son service militaire à Haguenau. Quand débute la seconde guerre mondiale, d’après les informations en ma possession, il était dans un régiment de zouaves qui doit être le 8ème régiments de zouaves qui est le seul à ma connaissance à avoir combattu  lors de la bataille de Dunkerque.

Dans les jours qui ont précédés la bataille, on peut retracer le trajet emprunté par le régiment. Le 10 mai, il se trouve en Belgique à Gembloux à côté de Namur. Repoussés par l’avancée allemande, les zouaves doivent d’abord se déplacer à l’ouest. On les retrouve au sud de Mons, puis Valenciennes, Mais les allemands les prennent de vitesse et les contournent par le sud. Le régiment est obligé de remonter vers le nord, Lille, Armentières, Poperinge en Belgique et Bergues.

Le 30 mai, le régiment prend position entre Bray-Dunes et la frontière belge. Là, ils vont résister jusqu’au 3 juin. Risquant l’encerclement, ils tentent de se dégager et de rejoindre Dunkerque pour pouvoir embarquer. Ils seront stoppés à Zuydecoote et le 4, ils seront fait prisonniers.

Mon grand-père a réussi lui à embarquer pour l’Angleterre mais rapidement, il sera rapatrié en France. Contrairement à d’autres, il ne sera pas débarqué en Bretagne ou en Normandie mais du côté de Bordeaux. De là, il traversera la France à pied, jusque dans l’Allier, sans être inquiété, dans son habit militaire avec la chéchia de feutre rouge pourtant très visible.

Jean Delaurat en zouave octobre 1940 (Photo personnelle)

Jean Delaurat en zouave octobre 1940 (Photo personnelle)

Ici, Jean Delaurat, ami de mon grand-père, habillé en zouave dans la cour de la ferme de mes grand-parents.

À la fin de la guerre, on voulut lui offrir la médaille commémorative de la bataille de Dunkerque, mais il la refusa.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s